FESTIVAL

INTERNATIONAL
DE FILMS
DOCUMENTAIRES
18 MARS - 27 MARS 2016

Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5 Slideshow Image 6 Slideshow Image 7 Slideshow Image 8 Slideshow Image 9
 
  Imprimer
LE REFLUX 
 
Guillaume Bordier 

2013-01-01 / France / 01:31:00
DigiBeta + fichier numérique / Couleur

Des détenus ou des anciens détenus, nombreux sont les entretiens filmés qui enregistrent une parole factuelle, égrenant les longues années en retrait de la société, les contraintes, les violences, les formes d’évasion réelle ou fantasmée. Si "Le Reflux" s’en distingue, ce n’est pas par la réalité carcérale qu’a vécue Didier Lambert (libéré il y a dix ans d’une peine de dix ans) mais par l’étonnante volonté d’introspection dont il fait preuve. Dans une évidente intimité avec le cinéaste, il semble partie prenante du dispositif à la fois minimal et crucial : un plateau de cinéma déserté, que l’on pourrait prendre d’abord pour son propre intérieur, met à distance toute illusion de spontanéité et capte le processus d’énonciation d’une parole. « C’est pas beau chez moi – je préfère un endroit neutre… », précise Didier, et de fait, la « neutralité » du lieu permet de se transporter via son récit dans des lieux différents : la cour d’assises et la prison, bien sûr, mais aussi la campagne dans laquelle il a grandi et découvert son homosexualité. Au-delà de la description de l’expérience judiciaire et pénitentiaire, "Le Reflux" s’intéresse à ce que Didier appelle, en un retour sur lui-même dont on imagine l’effort qu’il lui a demandé, « l’enfermement mental » qui précède, voire induit, l’enfermement carcéral. (Charlotte Garson)  
Informations complémentaires ImageGuillaume Bordier
SonMarlène Laviale
MontageSaul Mêmeteau
Producteur(s)Guillaume Bordier
Lieu(x) de tournageFrance
Langues des dialoguesFrançais
Mots-clésPrisonniers -- Récits personnels -- France
Genreportrait
SupportsFULL HD 
Festivals
2013  Compétition française   Mention spéciale