FESTIVAL

INTERNATIONAL
DE FILMS
DOCUMENTAIRES
18 MARS - 27 MARS 2016

Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5 Slideshow Image 6 Slideshow Image 7 Slideshow Image 8 Slideshow Image 9
 
  Imprimer
Five Broken Cameras 
(Cinq caméras brisées)  
Emad Burnat, Guy Davidi 

2011-01-01 / France, Israël, Palestine / 01:30:00
HD Cam / Couleur

Emad Burnat, paysan de Bil’in en Cisjordanie, étrenne sa première caméra à la naissance de son quatrième fils. Au même moment, Israël élève au milieu de son village un mur destiné à le séparer d’une future colonie israélienne prévue pour 150 000 habitants. Monté avec l’aide du documentariste israélien Guy Davidi, Les Cinq Caméras brisées vaut tout autant pour la teneur inédite de son métrage que pour l’acharnement de son homme à la caméra. En filmant à égalité les événements politiques et l’intimité familiale, Emad Burnat livre de l’intérieur la fabrique d’une masculinité belliqueuse autant que d’un esprit de résistance (« armée » est l’un des premiers mots que prononce son bébé). Ces images parfois très violentes tournées cinq ans durant relatent la progression du territoire colonisé et l’escalade de la répression. Détériorées lors de manifestations pourtant non-violentes à Bil’in, les caméras du titre sont les cibles favorites des soldats, mais elles protègent aussi le visage d’Emad. Bientôt, elles deviennent les synecdoques de son corps-palimpseste : la mort rôde en cercles de plus en plus concentriques autour de celui qui « filme pour cicatriser ».  
Informations complémentaires ImageEmad Burnat
MontageVéronique Lagoarde-SegotGuy Davidi
Producteur(s)Serge GordeyGuy DavidiFrance TélévisionsEmad Burnat
Lieu(x) de tournagePalestine
Langues des dialoguesArabe
Sous-titresFrançais
Mots-clésConflit israélo-arabe -- 1993-...Palestiniens -- Conditions sociales
GenreJournal filmé
SupportsVideo 
Festivals
2012  Compétition internationale Premiers films   Prix Louis Marcorelles