FESTIVAL

INTERNATIONAL
DE FILMS
DOCUMENTAIRES
18 MARS - 27 MARS 2016

Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 3 Slideshow Image 4 Slideshow Image 5 Slideshow Image 6 Slideshow Image 7 Slideshow Image 8 Slideshow Image 9
 
  Imprimer
The Vanishing Spring Light 
 
Yu Xun 

2011-01-01 / Chine, Canada / 01:52:00
HD Cam et DigiBeta / Couleur

Dans une rue bientôt rasée, Mme Jiang partage sa maison avec son fils et sa belle-fille. Tandis qu’elle agonise, les conflits entre ses enfants vont bon train. En séjournant deux ans chez eux, Xun Yu témoigne de la métamorphose du quartier – et par ricochet, de la société chinoise tout entière – sans quitter le cercle de famille. S’il y parvient, c’est sans doute parce que la cause de la transformation urbaine alentour est peu ou prou celle des querelles des Jiang : un matérialisme galopant qui vise à tout rentabiliser. Même la répartition des pièces en porte la trace : le foyer de la veuve est replié sur l’arrière-maison ; dans la pièce principale, la belle-fille a ouvert une salle de mahjong… En cercles concentriques, le film fait l’inventaire des blessures de cette femme à la vie façonnée par les politiques gouvernementales successives. Par-delà le document, il y a dans la présence du filmeur au chevet de Mme Jiang une sollicitude d’autant plus touchante qu’elle contraste avec l’organisation familiale – la création d’un lien véritablement intime, entre la suractivité ambiante et la pompe des funérailles à venir.  
Informations complémentaires ImageYu Xun
SonYu Xun
MontageTao Gu
Producteur(s)Tao GuDaniel Cross
Lieu(x) de tournageChine
Langues des dialoguesChinois
Sous-titresAnglais
Mots-clésFamille -- ChineChine -- Conditions socialesRites et cérémonies funéraires -- Chine
SupportsVideo 
Festivals
2012  Compétition internationale Premiers films   Prix Joris Ivens